Qu’est-ce que la construction modulaire ?

Construction modulaire, définition

La construction modulaire fait référence à un mode de construction démocratisé après la Seconde Guerre Mondiale. Ce procédé constructif repose sur la fabrication et l’assemblage en atelier de structures standardisées qui sont ensuite transportées & installées sur le site de pose.

Ces structures modulaires peuvent être de deux types :

  • Les éléments modulaires qui seront assemblés à pied d’œuvre afin de former une bâtisse modulaire.
  • Les structures monobloc préassemblées, indépendantes et conditionnées par leur constructeur nommées Modulaires ou par abus de langage Algeco®. Chez Jamart, nous sommes experts de ces derniers.

Après une phase de planification, ces modulaires (ou modules, bungalows, préfabriqués) conçus majoritairement en acier ou en bois sont équipés à 80-90 % en atelier en électricité, plomberie, chauffage et en finitions intérieures.

Une fois préparés, ils sont transportés par des camions grues vers le lieu de pose où ils seront assemblés, juxtaposés et/ou empilés sur des fondations afin de former un bâtiment modulaire.

Ce procédé constructif s’applique à tous les types de bâtiments possibles allant des bureaux modulaires aux maisons modulaires. Ils trouvent un usage dans tous les secteurs d’activités : BTP, industrie, collectivités, santé, logement, etc.

Modulaires assemblables et modulaires monobloc, quelles différences ?

Au fil des décennies, la construction modulaire a beaucoup évoluée depuis des décennies faisant émerger deux sous familles au sein de ce système constructif.

La première famille de constructions modulaires désigne les constructions assemblées à pied d’œuvre facilement et rapidement grâce à des éléments préfabriqués en atelier, transportés sur place et réutilisable ensuite. Factuellement, on parlerait alors de bâtiments préfabriqués d’éléments modulaires assemblables ou de bâtiments assemblables.

La seconde famille de constructions modulaires désigne les constructions monobloc prêtes à l’emploi. Elles sont préconstruites normativement en atelier, et transportées ensuite sur le lieu de pose pour être juxtaposées, empilées et assemblées. Chez Jamart, nous sommes experts de cette famille de constructions modulaires.

Construction modulaire et les autres systèmes constructifs, quelles différences ?

Construction industrielle, préfabriquée, traditionnelle, hors site, industrialisée… Aujourd’hui, les techniques de construction sont multiples et bénéficient chacune d’avantages certains.

Pourtant, la majorité de ces méthodes existent depuis des siècles, voire des millénaires. Elles se sont plus ou moins démocratisées dans notre quotidien dans l’histoire et permettent de palier plus ou moins les problématiques liées à l’investissement immobilier. Ce dernier est en effet souvent très coûteux, énergivore et contraignant mais surtout permanent.

Pour un donneur d’ordre souhaitant investir dans de l’immobilier, être au courant des différents systèmes constructifs à sa disposition et de leur avantages, peut vraiment changer la donne à long terme.

Construction modulaire, quels avantages ?

Experts, professionnels et particuliers s’accordent : le modulaire est une alternative viable à la construction traditionnelle. Sa démocratisation dans des secteurs clés et pour des projets diverses est notamment due à ses nombreuses qualités dont certains avantages que le traditionnel ne saurait proposer et dont certains architectes ont su vanter. Aujourd’hui, ce procédé redéfinie les codes du secteur de la construction en s’imposant comme une solution d’avenir.

Économique

La rapidité de conception et d’installation

L’évolutivité et la modularité

Personnalisation architecturale et esthétique

Gestion et maîtrise du budget

La qualité d’une fabrication industrielle

Construction légère

Réduction de la phase chantier et de ses contraintes

Solution provisoire ou permanente

Durable

Filière sèche

Recyclabilité

Vous doutez de tous ces avantages ? Laissez-nous vous le prouver grâce à ces explications :

LES AVANTAGES DE LA CONSTRUCTION MODULAIRE

Construction modulaire, son histoire ?

L’histoire de la construction modulaire remonte aux Guerres Mondiales du siècle dernier.

L’Entre-Deux-Guerres

À la sortie de la Grande Guerre, le besoin de reconstruire un parc immobilier marqué par les stigmates de la destruction s’imposait. Un besoin urgent, dans une économie en difficulté financière à la sortie de la guerre. Produire vite pour pas cher impose une rationalisation des coûts et une industrialisation de la chaîne de production. Les premiers éléments préfabriqués, normalisés et sobres, sortes alors des ateliers de construction pour être assemblés à pied d’œuvre.

L’Après-Guerre

La Seconde Guerre Mondiale amène une problématique équivalente aux conséquences du conflit précédent. Pendant plus d’une décennie des procédés constructifs novateurs émergent. Urbanisation, industrialisation, mécanisation et la préfabrication d’éléments en béton accélèrent la reconstruction des pays belligérants grâce à des infrastructures d’envergure peu chères.

L’arrivée des premières cabanes de chantier

La préfabrication industrielle de constructions et d’éléments normalisés mène une entreprise française : Algeco® à se lancer dès 1956 dans la construction et la location des premières baraques de chantier. Les “bungalows de chantier” ne sont alors que de simples cabanes en bois, équipées d’un poêle et d’un dortoir. 10 années plus tard, à coup d’innovations, les premières armatures métalliques, empilables, juxtaposables et plus confortables font leur apparitions.

La construction modulaire apparaît en réponse aux besoins de constructions fonctionnelles et temporaires. Démontables, polyvalents et économiques, les modulaires standardisés répondent efficacement aux besoins des travailleurs sur les chantiers. Depuis, les acteurs du BTP font exclusivement appel aux fabricants de constructions modulaires pour l’installation de leur base vie de chantier, bureau de chantier, sanitaire de chantier et autres.

Sobriété, diversité et innovation

La demande de construction modulaire ne fait alors qu’augmenter et se diversifie. Un marché en plein essor, initialement porté par le secteur du BTP mais qui attire rapidement une nouvelle clientèle.

Depuis plus de 40 ans, le modèle sobre et rectiligne du modulaire ne cesse d’innover grâce à la concurrence de nouveaux constructeurs en France et à l’International. Performances énergétiques, esthétique, confort, sécurité, fonctionnalité, durabilité, tant d’axes sur lesquels les acteurs peuvent agir pour repousser les standards.

Dès les années 1990, les constructions préfabriquées ont très probablement dépassé les performances des bâtiments en béton. Au niveau esthétique, le modulaire n’a plus rien à leur envier. Les gammes de bâtiments modulaires vont aujourd’hui du plus économique au plus haut de gamme, tant en termes de finitions extérieures qu’en équipements intérieurs.

Une alternative viable à la construction conventionnelle

Depuis deux décennies, la construction modulaire vit un nouvel essor. D’une part grâce aux nombreuses innovations que le processus de construction a connu. D’autre part, grâce à certains architectes novateurs et visionnaires qui y ont démocratiser son utilisation à travers tous les secteurs d’activités.

Elles participent à l’émergence d’une nouvelle typologie de projets misant sur la souplesse et la facilité d’installation des modulaires. Elle tend aussi à s’attirer les faveurs des marques les plus luxueuses souhaitant profiter de constructions temporaires pour s’implanter dans de nouvelles zones de chalandises grâce à des concepts store et des showrooms.

Construction modulaire, la construction de demain ?

“Le secteur du bâtiment représente 44 % de l’énergie consommée en France, loin devant le secteur des transports (31,3%)” Source : Ministère de la transition écologique, 2021

Les enjeux environnementaux s’intensifiant, les gouvernements doivent prendre des mesure de plus en plus radicales pour respecter leurs engagements.

Hier la RT2012, aujourd’hui la RE2020… Les réglementations énergétiques et environnementales en termes de construction sont un bon exemple de cette intensification, rendant les exigences en terme de performance et d’écoresponsabilité encore plus élevées. Mais est-ce suffisant ?

Urbanisation, recyclabilité, étalement urbain, résilience, durabilité, responsabilité, partage, autonomie, économie… tant de critères à prendre en compte pour jauger la capacité d’un mode constructif à devenir un des fers de lance dans notre manière de construire le monde de demain. Et si, la construction modulaire pouvait remplir ces critères ? Et si, elle était ce fer de lance ?

Les normes de construction appliquées à la construction modulaire

Au regard des réglementations, le modulaire reste une construction comme toutes les autres. A ce titre, il se doit de suivre des normes sensiblement identiques à la construction conventionnelle, comme par exemple les normes ERP ou ERT. Aussi, l’installation d’une construction modulaire nécessite des démarches administratives similaires telles que l’obtention d’un permis de construire.

Plusieurs points à connaitre :

Par essence, les réglementations et normes de constructions sont vouées à évoluer avec le temps, au gré des amendements de la loi, de l’apparition de nouvelles normes, du progrès technologique ou encore des exigences en termes de performances énergétiques et environnementales. Dans le modulaire, les méthodes de construction redoublent d’inventivité pour répondre continuellement aux exigences réglementaires de tous les secteurs.

La construction modulaire bénéficie d’un avantage indéniable : elle peut proposer des solutions pérennes mais aussi temporaires. Aussi, ces bâtiments temporaires ne font pas exceptions aux yeux de la loi. En location ou à l’achat, avec ou sans fondations, un bâtiment modulaire impliquera probablement des démarches administratives similaires et le respect des normes imposées ou souhaitées.

En effet, le respect de certaines normes de construction est obligatoire pour un bâtiment, alors que d’autres normes peuvent être respectées par choix du client comme un repère qualitatif.

On peut noter certaines normes obligatoires telles que :

  • PMR (Personne à Mobilité Réduite)
  • ERP (Établissement Recevant du Public) ou ERT (Établissement Recevant des Travailleurs) en fonction de leur usage
  • Eurocodes et certification par un bureau de contrôle pour tous les bungalows modulaires et conteneurs de stockage
  • Le code du travail
  • La réglementation de la CRAMIF relative à la mise en place de protection collective sur les installations (dans le cadre d’une installation en Ile-de-France).

Les normes spécifique exigées par nos clients peuvent traiter des performances acoustiques, environnementales ou énergétiques telles qu’avec la RT2012 (Réglementation thermique 2012), la RE2020 (Réglementation Environnementale 2020), etc.

Nos technico-commerciaux suivent consciencieusement les évolutions concernant l’ensemble des réglementations relatives à un bâtiment. Ils sont là pour vous conseiller dans la planification de la structure et pour adapter votre construction modulaire à son usage spécifique, son implantation géographique ainsi que vos exigences particulières.

Les labels de construction appliquées à la construction modulaire

Au-delà des normes de construction qui représentent un socle de qualité indiscutable pour tous les bâtiments modulaires construits, la construction modulaire se pare de plusieurs labels venant renforcer le sérieux des constructeurs.

Les 4 principaux labels sont :

  • THPE (Très Haute Performance Énergétique) qui vient renforcer les exigences de la RT2012
  • E+C- (énergie + carbone -) qui servait comme préambule à la RE2020 par l’intégration de la l’empreinte carbone dans l’évaluation des bâtiments
  • BBC (Bâtiment Basse Consommation) est une version augmentée du label E+C- car il y intègre plusieurs exigences complémentaires.
  • BEPOS (Bâtiment à énergie positive) désigne les bâtiments produisant plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

Le processus de conception d’une construction modulaire

La phase de planification

Lors de votre premier contact avec un de nos technico-commerciaux, ce dernier prend connaissance de votre projet et de votre cahier des charges. Il établit ensuite une offre sur la base de vos demandes et notamment des coût supplémentaires induits par les spécificités de votre projet. Il réalise les premiers plans de votre construction ce qui va lui permettre de s’assurer de la faisabilité de l’ouvrage. Vous êtes continuellement accompagnés par des collaborateurs responsables de l’administration des ventes : contrat, facturation, suivi des dégradations, etc.

Très souvent, cette phase de pré pose est la plus chronophage du processus de réalisation du projet. Aussi, elle peut retarder la finalisation du projet pour des semaines voire des mois, et ce, pour 2 raisons principales :

  • Un cahier des charges initialement incomplet impliquant une ou plusieurs reprises des plans. Vous souhaitez vérifier que le cahier des charges de votre projet est complet ? Découvrez les 10 points à vérifier pour un cahier des charges réussi.
  • Le besoin d’obtenir les financements et les autorisations nécessaires à la pose de la construction : autorisation de voirie, permis de construire, etc. Les bungalows étant transportés sur des camions grue de plusieurs tonnes, les rues étroites et les limitations de poids nous empêche souvent d’intervenir à notre convenance.

La phase de préparation des modulaires en atelier & du lieu de pose

Une fois les plans validés, les préparateurs en atelier commencent à travailler réellement sur les bungalows. Pour cela, ils interviennent sur l’extérieur de la structure modulaire : parois, menuiseries, peinture, etc. Puis sur l’intérieur de la structure : électricité, courant faible, plomberie, climatisation, sol etc.

En location, chaque bungalow de retour de chantier est systématiquement inspecté et rénové pour conserver une qualité équivalente d’un chantier à l’autre. Notre parc de bungalows regroupe un grand nombre de préfabriqués plus ou moins standards qui peuvent être facilement aménager pour les besoins récurrents de nos clients.

Nos préparateurs sont composés de nombreux corps de métiers : artiste peintre, électricien, plombier, etc. Chacun ayant un savoir-faire spécifique mais surtout une connaissance globale des modulaires acquise sur le terrain.

Lors de cette étape de préparation des modules en atelier, le lieu de pose fait lui aussi l’objet de travaux de préparation. Cela comprend par exemple l’excavation, le nivellement, les travaux de fondation et l’installation des services publics, etc.

Points à savoir :

  • Les sanitaires modulaires peuvent être raccordés aux réseaux mais ils peuvent aussi être montés sur des cuves de rétention les rendant autonomes.
  • Dans de rare cas, les bungalows n’ont pas forcément besoin de fondations sur lesquelles reposer. Mais de manière générale, des fondations seront nécessaires.

La phase de transport et de l’installation de la construction modulaire

Une fois les modules préparés et le site de pose prêt à l’accueil des camions et de la construction, le service logistique va organiser le transport de chaque bungalows qui la compose.

À chaque passage deux bungalows maximum sont transportés par un camion. À leur arrivée sur place, ils sont soit directement installés par un camion grue pour les constructions plain-pied et facilement accessible.

Sinon, il faudra faire appel à une grue mobile capable d’envoyer les bungalows jusqu’aux emplacements plus difficiles ou pour les empiler. Dans ces circonstances, nous faisons appel à des sous-traitants disposant de grues mobiles et de nacelles.

Lors de l’installation de chaque modulaire, nos monteurs sont présents pour assembler les bungalows entre eux, guider le conducteur de la grue, consolider la résistance de la structure et finaliser l’aménagement du bâtiment.

Nous pouvons aussi ajouter une prestation comprenant : fondations, VRD et raccordement, selon les demandes de nos clients. Pour cela, nous faisons appel à des partenaires de confiance.

L’entretien de la construction modulaire à long terme

Une fois le bâtiment modulaire installé, notre service après vente reste à votre disposition pour résoudre les problèmes que vous pourriez rencontrer. Pour cela, nous disposons de préparateurs nomades qui ont pour rôle d’intervenir chez vous rapidement avec tout le matériel nécessaire à l’entretien de vos préfabriqués. Nous avons aussi listé quelques conseils pour vous permettre d’entretenir vous même votre bâtiment modulaire.

De notre côté, nous assurons l’entretien de tous nos matériels entre chaque période de location. Ils sont d’abord inspectés, nettoyés et débarrassés de leur mobilier. Ils repassent ensuite dans notre atelier pour être réparés, contrôlés et entretenus selon un cahier des charges strict. Ils sont ensuite remis en location après un contrôle qualité.

Quelle est la durée de vie d’un bâtiment modulaire ?

Avec un entretien régulier, un bungalow modulaire a une durée de vie équivalente à toutes autres constructions conventionnelles. En location, même s’ils sont entretenus voire rénovés continuellement, un bungalow a une durée de vie utile de 20 à 25 ans. Il est ensuite vendu sur le marché de l’occasion.

Qu’il soit modulaire ou non, un bâtiment nécessite un entretien régulier de tous les éléments qui le composent. Il existe aujourd’hui des gammes standard de modulaires bien supérieures en termes de qualité par rapport au traditionnel. Les préfabriqués de ces gammes sont initialement équipés avec les meilleures éléments (menuiseries, isolations, etc.) disponibles sur le marché.

Un modulaire est le fruit d’une chaîne de production industrielle. Aussi, les méthodes utilisées pour sa conception, son assemblage et son démontage sont entièrement optimisées. Sa agencement repose sur un état d’état de simplicité et d’utilité. Ces deux caractéristiques rendent son entretien à long terme indiscutablement facile, voire plus facile qu’un bâtiment sur mesure, construit à pied d’oeuvre.